Edito du Président JANVIER 2014

Bonjour mes Amis,

Avant toute chose nous vous adressons du fond du cœur tous nos vœux pour une Grande Année 2014.

2014 c’est l’année du combat, c’est aussi l’année de l’alternance enfin possible et donc ce peut être celle de la victoire.

Partout dans les communes de la CTSL des listes se créent qui s’opposent à un pouvoir vieillissant, un pouvoir qui est là depuis trop longtemps malheureusement. 

Dans la quasi intégralité des cas, ces listes se sont informées sur le projet de déchetterie de la CTSL. 

Ces listes ont travaillé, elles en ont déduit que ce projet est inutile, il est dispendieux et enfin il comporte d’importants dangers. Ces listes proposent des projets alternatifs qui ressemblent à ce que nous proposons de faire depuis des mois, des années.

De son aveu même, nous sommes parvenus à empêcher le Maire sortant de la TOUR D’AIGUES, Jean-François LOVISOLO de devenir Député. 

Occupons nous maintenant des Mairies pour aider ceux qui pensent comme nous à prendre le pouvoir, pour avoir à la tête des Mairies de la CTSL des personnes qui respectent la raison, la démocratie et donnent droit à la parole des citoyens…


MENSONGES ET MANIPULATIONS

La CTSL et la Mairie de LA TOUR D’AIGUES se sont engagées dans un certains nombre d’actions et de décisions qui montrent leur duplicité.

Lorsqu’on parle de mensonges et de manipulations, nous mesurons la gravité des termes. Or que penser du Maire sortant de la TOUR D'AIGUES, Jean-Francois LOVISOLO, qui s’engage à trois reprises à organiser des discussions avec les Associations pour comparer les différents projets de déchetterie et choisir le meilleur et qui ensuite et à trois reprises ne respecte pas sa parole ???

Que penser du Président de la CTSL – Paul Fabre -, qui présent lors des 3 réunions où le Maire Sortant de LA TOUR, s’engage à faire que ces réunions de comparaison des projets soient organisées, acceptant qu’elles le soient, promettant qu’un vote soit organisé à la CTSL pour donner une assise à ces réunions, nous traite ensuite avec mépris en ne répondant pas à nos appels et lance malgré tout son projet ???

Comment interpréter le fait que lors d’une réunion à la Sous Préfecture en présence du Sous Préfet, les Maires sortants de LA TOUR, LA MOTTE, LA BASTIDE, MIRABEAU accompagnés du Président de la CTSL s’engagent à interrompre les procédures en cours pour comparer les projets de la CTSL avec les propositions des Associations puis traitent tout cela par le mépris en lançant leur projet sans nous avoir jamais contactés ???

Que penser du Président du Parc du Luberon - Jean-Louis JOSEPH - qui lui aussi s'engage à organiser un débat autour des différents projets dans les bureaux du parc puis ne répond plus à nos sollicitations ?

Que penser d’une intercommunalité qui – collaborant avec le Syndicat Mixte du Sud Luberon - pour une procédure SCOT qui a eu lieu en décembre (Le schéma de cohérence territoriale), document très important car il définit le cadre général dans lequel les procédures PLU (Plan local d’urbanisme) vont pouvoir se mettre en place, fait paraitre les annonces légales dans des journaux qui ne sont pas distribués dans les différents points de vente de notre communauté de commune (le « Dauphiné Libéré » et « La Liberté, le Commercial ») ? Comment interpréter que l’obligation d’affichage dans le cadre de la Procédure SCOT à la Mairie de LA TOUR D’AIGUES se face en catimini dans le sas d’entrée alors qu’il y a de la place sur le panneau d’affichage légal ???

Que penser d’une intercommunalité qui plutôt que de lancer les procédures les une après les autres comme on le fait partout ailleurs (mise en conformité du terrain choisi, permis de construire des garages communautaires, permis de construire de la déchetterie, dossier ICPE), procède dans la précipitation en lançant les procédures en parallèle (toutes les procédures sont en cours en Janvier 2014) ???

Tout cela ne vise qu’à un seul objectif. Retirer le débat sur l’inutilité d’une déchetterie à LA TOUR D’AIGUES des municipales à venir en précipitant les procédures. 

Les Maires sortants des villages de la CTSL ne veulent pas de ce débat pendant les municipales. 

Pourquoi cela ??? Parce qu’ils ne veulent pas être sanctionnés pour avoir soutenu un projet inutile, dispendieux, dangereux et écologiquement néfaste !!!


MEPRIS DU CITOYEN

Ne vous y trompez pas, à LA TOUR D’AIGUES mais aussi ailleurs sur le territoire de la CTSL, on méprise l’avis des habitants de notre intercommunalité. 5 Associations qui s’opposent au projet de déchetterie, une pétition de près de 2000 Signatures sur une population adulte de 12000 habitants ne représente rien aux yeux de nos élus et en particulier aux yeux du Maire sortant de LA TOUR D’AIGUES – Jean-François LOVISOLO. 

En outre aucun habitant qu’il soit pour ou contre le projet ou qu’il le moque n’a été réellement consulté… Les réunions d'information autour de la présentation du projet à la population et aux Associations étaient des réunions à sens unique. Certains les ont qualifié de "propagande" !

Aujourd’hui on souhaite retirer à nos concitoyens le droit de s’exprimer. En effet mettre le projet de déchetterie au cœur des différentes municipales aurait été un acte démocratique porté par de sages élus. Il n’en sera rien, on retirera à nos concitoyens le droit de s’exprimer sur ce sujet.


FAITES VALOIR VOTRE AVIS !!!

Une enquête publique est lancée en Janvier dans les communes de LA TOUR D’AIGUES et de GRAMBOIS qui va démarrer le lundi 27 Janvier. Allez nombreux exprimer votre opposition :

-      Allez demander au commissaire enquêteur pourquoi les propositions alternatives des concitoyens n’ont pas été entendues, n’ont pas été étudiées alors même que c’était l’engagement du Président de la CTSL ? Pourquoi cela n’a pas été fait alors que nos propositions règlent de façon définitive l’ensemble des problèmes décrits ci-dessous.

-      Demandez pourquoi un projet qui suscite une telle opposition est maintenu ?

-      Pourquoi un projet qui ne respecte pas les engagements du plan départemental de traitement des déchets est imposé à nos concitoyens ?

-      Pourquoi un projet qui ne respecte pas le document : « Déchetterie : Guide pratique » dont Maurice LOVISOLO est signataire nous est imposé (http://www.arpe-paca.org/files/20090515_dechetterie.pdf) ?

-      Demandez au Commissaire enquêteur de s’engager sur le fait que JAMAIS un incendie ne se déclarera dans cette déchetterie qui se situe à l’endroit même d’où est parti le plus gros incendie de l’histoire du Vaucluse en 1991. Les pompiers vous le diront comme ils nous l'ont dis : « si un incendie part de cet endroit, rien ne pourra l’arrêter !! »

-      Demandez au Commissaire enquêteur de s’engager sur le fait que JAMAIS l’EZE, notre turbulente rivière, inondera la déchetterie et polluera définitivement notre belle rivière.

-      Demandez au Commissaire enquêteur comment il garantit que JAMAIS la nappe phréatique qui alimente en eau potable les riverains et qui se situe immédiatement sous le terrain de la déchetterie à 10 mètres de profondeur, ne sera polluée par infiltration.

-       Demandez lui pourquoi dépenser plus de 3 millions d’euros (et selon nos Experts au total de 5 millions d’euros) alors que nous vivons une des plus grosses crises économique de notre temps, alors que les autres projets alternatifs ne coûtent que 1,5 million au maximum et sont en outre bien moins coûteux à exploiter.

-      Demandez au Commissaire Enquêteur de s’engager à ce que nos impôts locaux n’augmentent JAMAIS du fait du traitement des déchets dans un ensemble si dispendieux. Les commerçants de la CTSL voient déjà leurs impôts augmenter...

-      Demandez au Commissaire enquêteur comment les habitants de Beaumont, de La Bastide des Jourdans, de Peypin mais aussi et surtout de Mirabeau, d’Ansouis et de Villelaure, comment ils feront pour se rendre à la Déchetterie en moins de 10 mn (temps recommandé par l’ADEME pour inciter les habitants à les utiliser et lutter ainsi contre les dépôts sauvages dans la nature).

-      Demandez au Commissaire enquêteur pourquoi il faut nous contraindre via ce projet à un traitement de la tonne trois fois plus couteux que le coût actuel lié à l’utilisation de la déchetterie de PERTUIS.

-      Demandez au Commissaire enquêteur pourquoi il nous faut une déchetterie avec 11 bennes sur plus de 2 hectares pour seulement 18 000 habitants, alors qu’à la déchetterie de Pertuis (qui n’est pas saturée et n’est utilisée qu’à 50 % de sa capacité) il n’y a que 6 bennes et moins d’un hectare pour 70 000 habitants !!!

-      Demandez au Commissaire enquêteur qu’il s’engage à ce que JAMAIS il n’y ait de nuisance sonore.

-      Demandez-lui qu’il s’engage à ce que JAMAIS les nombreux camions semi remorque ne bloquent la circulation à LA TOUR D’AIGUES lorsqu’ils vont passer par le centre ville alors que la circulation y est déjà saturée.

-      Demandez-lui qu’il s’engage à ce que JAMAIS un écolier de LA TOUR D’AIGUES ne soit en danger alors qu’il est prévu que les camions circulent dans LA TOUR D’AIGUES au moment de la sortie des classes.

-      Demandez-lui qu’il s’engage à ce qu’il n’y ai jamais d’accident de la route alors que la route fait un « S » à l’endroit où doit se situer l’accès à la déchetterie et qu’il n’y a pas de visibilité en venant de LA TOUR et encore moins en venant de GRAMBOIS. Au printemps dernier un accident grave a eu lieu exactement à cet endroit, le 13 Janvier 2014 un autre grave accident de la circulation a eu lieu exactement au même endroit. Combien d’accidents, combien de morts faudra-t-il à nos élus pour comprendre qu’il ne faut pas poser d’infrastructure à cet endroit ???

-      Demandez-lui qu’il s’engage à que JAMAIS personne ne vienne piller ce qu’il y a dans vos voitures, dans vos remorques lorsque vous amènerez vos déchets. Que JAMAIS ces personnes ne viennent piller la Déchetterie comme cela se fait à peu près partout France lorsque les déchets restent stockés même peu de temps.

-      Demandez lui à ce que JAMAIS les installations sauvages de camp d’habitation ne s’établissent à proximité de la déchetterie (comme cela se fait partout ailleurs y compris à PERTUIS). Rappelez-lui que depuis que la zone d’activité du Revol s’est agrandie (et qui, d’ailleurs, est toujours pour l’essentiel vide d’artisans) des occupations/installations sauvages de caravanes ont eu lieu sans que la Mairie n’ai rien pu faire et ce avec de nombreuses dégradations dont un incendie de clôture.

-      Demandez-lui qu’il garantisse que nos chasseurs, que nos écologistes puissent continuer à profiter du calme et de la diversité écologique du bassin de l’EZE qui passe sur le terrain de la déchetterie. Les nuisibles se développeront mais que dire des espèces animales fragiles, sensibles ou protégées ?

-      Demandez-lui de garantir que JAMAIS le vent n’emmena au loin, ni dans notre belle colline ni chez les riverains, les déchets qui resteront stockés dans la déchetterie (car qu’il est prévu que nos poubelles soient stockées au moins 48h00 avant d’être emmenées. Les bennes devront être remplies avant d’être évacuées et gageons que cela prendra du temps de les remplir avec un trafic prévu d’une dizaine de voitures/jour).

-      Demandez-lui pourquoi le bâtiment principal est construit dans le sens des vents dominants et non en opposition aux vents dominants comme le bon sens l’impose, dans notre région.

-      Demandez enfin au Commissaire Enquêteur qu’il s’engage à ce que JAMAIS une personne indélicate qui se présente à la Déchetterie après les horaires d’ouverture n’aille vider sa remorque dans les jardins alentours ou ailleurs parce qu’il ne veut pas, ne peut pas rentrer chez lui avec ses déchets

  

AFFIRMEZ VOTRE POSITION

Choisissez chacun, un des thèmes que nous venons de lister ci-dessus. 

Allez à la mairie à Grambois et à La Tour D'Aigues dans le cadre de la consultation du Public (il n'y aura pas de Commissaire Enquêteur à rencontrer. Il faut écrire sur le cahier de consultation et/ou au Préfet.) et développez un des thèmes listés ci-dessus, nous pouvons espérer des Autorités qu’elles rendent un avis DEFAVORABLE

Si c’est le cas, nous obtiendrons par voie judiciaire l’abandon du projet. 

Nous avons besoin de vous. Nous avons besoin de votre mobilisation. Nous comptons sur chacun d’entre vous. Il nous reste 15 jours pour faire la différence !!!


Ensuite il nous faudra tous nous mobiliser pour les municipales et appeler à voter pour les candidats qui s’opposent à ce projet hideux, dispendieux et inutile. Il nous faudra voter pour l’alternance !!


Hervé JASPARD

Président

Comments