Edito du Président AVRIL 2016


NOUS AVONS ETE RECU PAR LE PREFET DU VAUCLUSE, Monsieur BERNARD GONZALEZ le 31 mars 2016



Chers Amis,

Vous le savez déjà notre opposition au projet de déchetterie a évolué.

Nous sommes toujours très actifs et nous faisons avancer nos arguments même si la COTELUB continue à faire avancer ses travaux de construction. A notre simple opposition au projet s'ajoute maintenant le combat d'un lanceur d'alerte tant nous avons découvert et prouvé que le projet en l'état fait maintenant peser un danger pour les populations.

Ainsi plusieurs procédures sont en cours qui vont aboutir prochainement. Il est très difficile de faire comprendre aux instances juridiques auxquelles nous nous adressons qu'il ne s'agit plus d'un combat de l'intérêt particulier contre l'intérêt collectif. Il s'agit ici de l'engagement d'une Association de Protection de l'Environnement contre un danger tant pour la santé que pour la vie des populations limitrophes. Il s'agit aussi pour nous pour de faire éclater au grand jour un scandale autour des conditions d'achat du terrain du projet mais aussi d'illégalités commises par les Collectivités Locales. Nous y travaillons néanmoins d'arrache pieds.

 

Nous avons également choisi de tenter de travailler avec les Services de la Préfecture et Monsieur le Préfet en personne. En effet, nous avons alerté à multiples reprises le Préfet du Vaucluse, Monsieur Bernard Gonzalez ainsi que les services de la Préfecture (DDT, DREAL) par un ensemble de courriers précis et argumentés (dont une lettre de 8 pages) qui fait état de graves irrégularités et leur expliquer la situation afin d’obtenir non pas leur soutien mais simplement leur montrer que la Préfecture a pris des décisions à partir d'informations erronées. Ces courriers ont fait suffisamment de bruit pour que la Préfecture ait souhaité nous rencontrer et nous entendre.

Nous devons ici vous dire combien nous avons été agréablement surpris de l'accueil qui nous a été réservé lors de notre entretien qui a eu lieu à la Préfecture le Jeudi 31 Mars de 16h30 à 19H30.Sachez que nous savons qu'il est très rare d'avoir la chance d'être reçu pendant autant de temps et face à des personnes de cette importance soit : M. le Préfet et Mme. la Sous Préfète, M. Le Directeur de la DREAL, M. Le Directeur de la DDT, Mme. La Directrice de la DDPP et enfin Mme. La responsable de la Prévention des Risques.

De notre côté et pour ne pas faire perdre de temps à ces personnes et montrer l'importance pour nous que revêt cette réunion nous sommes venus avec notre conseiller, Maître Patrice Ibanez présent en tant que Maître de Conférence de la Chaire d'Urbanisme et de Droit Public et nos experts dont le Cabinet ERG qui est à l'origine des Expertises réalisées sur le terrain du projet qui sont très gênantes pour COTELUB.

Je ne peux raisonnablement pas revenir sur les détails de cette réunion mais je voulais vous dire que nous avons obtenu de M. le Préfet deux choses qui sont extrêmement importantes :

-Tout d'abord M. le Préfet a promis que des Affouillements vont être réalisés pour vérifier deux choses : La présence ou non de déchets suspects dans les remblais qui ont été déposés sur le terrain du projet de déchetterie. La stabilité du remblai par rapport au terrain d'origine. Ces affouillements seront placés directement sous la responsabilité de la DREAL et de son Directeur M. BARAFORT. Les Experts du cabinet  ERG (notre cabinet d'experts) seront invités à assister à ces affouillements.

 - Ensuite M. le Préfet s'est engagé à ce que l'ensemble des remblais présents dans la zone rouge du PPRI inondation (déposés dans sa totalité et de façon illégale par les Collectivités locales de l’époque) soient retirés et que le terrain soit remis à l'état initial c'est à dire avant que tout remblais soient déposés.


M. le Préfet s'est engagé à prendre un arrêté d'interruption des travaux le temps que l'étude soit réalisée et que les remblais soient retirés.

Nous vous ferons parvenir les éléments d'Agenda qui nous permettront de savoir quand ces différentes décisions vont prendre effet. Nous avons demandé à M. le Préfet de nous transmettre ses éléments d'agenda.

Nous voulons ici remercier M. Le Préfet et toute son équipe présente lors de cette réunion. Nous savons tous l'intérêt et l'importance qui a été accordé à nos requêtes. Il fut très agréable d'avoir pu travailler en collaboration avec la Préfecture et nous considérons avoir été entendu à supposer bien entendu que soient réalisés les études et retraits de remblais comme M. Le Préfet Bernard Gonzalez s'y est engagé.

Par ailleurs, sachez que nous avons rejoint la FNE Vaucluse (Fédération France Nature Environnement) qui après un processus rigoureux de sélection a décidé de nous accepter comme faisant partie du réseau d'Associations. Nous y voyons plusieurs avantages importants : la FNE est un interlocuteur permanent et incontournable des services du gouvernement lorsqu'il s'agit de problématiques environnementales.

Comme vous pouvez vous en rendre compte, nous progressons et notre cause est entendue par les autorités. Nous ne pouvons pas encore constater que nous avons gagné ce combat dont nous mesurons toute la difficulté mais nous pouvons d'ores été déjà comptabiliser une victoire importante.

 

Hervé JASPARD

Président.

 

Comments