Edito du Président OCTOBRE 2015

Chers Amis,

 

Il m'apparaît très important de vous avertir.

En effet à la lumière des investigations que nous avons menées, selon nous les habitants de LA TOUR D'AIGUES dont les habitations bordent l'EZE sont en danger.

Nous avons récemment établi de façon certaine que le terrain sur lequel COTELUB est en train de réaliser son projet de déchetterie a été remblayé. Un simple examen de la conformation du terrain le montre très clairement.

 Les remblais qui y ont été déposés l'ont été de façon illégale sans assurer leur traçabilité, sans autorisation et au mépris des règles environnementales.

Il faut en effet savoir que lorsque des remblais sont déposés sur un terrain, la Mairie doit donner son accord préalable, elle doit faire parvenir copie de cette autorisation à la Préfecture. Vous vous doutez bien que cette procédure élémentaire n'a jamais été respectée. 

Pourquoi ?

Selon nous pour une raison très simple. Le terrain du projet de déchèterie se situe en bordure immédiate de l'EZE (rivière dont la dangerosité est connue et qui fait l'objet d'un PPRI inondation sévère qui va très bientôt être renforcé). Les remblais (selon la loi qualifiés de déchets) ont été déposés y compris et sur plusieurs mètres de haut en bordure immédiate de l'EZE. Une déclaration aurait probablement entrainée l'interdiction de remblayer par la préfecture car il est IMPOSSIBLE de déposer quoique ce soit au bord d'une rivière dont la crue est supérieure ou égale à 70 cm. Déposer des remblais au bord de l'EZE c'est aussi se mettre en infraction au regard des règles environnementales, c'est enfin se mettre en infraction face au SDAGE (Schémas Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux).

Nous avons récemment eu l'occasion de descendre à pied le lit de la rivière pour constater visuellement la position de la rivière par rapport au terrain du projet de COTELUB. Il apparait clairement que l'EZE est en train d’éroder les remblais qui à cet endroit ne sont constitués que de terre et de graviers.

Où est le danger me direz-vous ?

L'épisode orageux qui vient de se produire le weekend du 4 octobre 2015 chez nos voisins des Alpes Maritimes et dont les autorités et les Experts considèrent qu'ils se reproduiront maintenant régulièrement du fait du réchauffement climatique a été spectaculairement violent.

A Mandelieu la Napoule, la rivière le RIOU a très largement débordée pour tout balayer sur son passage. A Cannes c'est la SIAGNE qui a fait des ravages.

Ne vous trompez pas cela arrivera chez nous de façon certaine.

Tous les Spécialistes s'accordent avec les autorités pour dire que les orages les plus violents du passé seront dépassés en puissance par les épisodes qui nous attendent dans un futur proche en particulier chez nous en PACA.  

Dans le cas d'un épisode comparable à celui des ALPES MARITIMES, les remblais qui font embâcle sur le passage de l'EZE seront balayés par la rivière. Il s’écoulera sous forme d'une "vague de submersion catastrophique par rupture soudaine" (vague de boues) qui se dirigera avec énormément de puissance vers LA TOUR D'AIGUES. J'insiste sur le fait que nous n'avons jamais subi par le passé d'épisode comme ceux qui nous attendent.

- Qu'adviendra-t-il des habitants de la Ferrage ?

- Qu'adviendra-t-il alors des habitations en bordures immédiate de l'EZE ?

Je vous le dis c'est avec la vie de nos voisins et amis que la Communauté de Communes COTELUB joue.

Un grand danger menace les habitants des quartiers et habitations en bordures de l'EZE.

Pensez à tous ceux qui à l'Ouest de LA TOUR D'AIGUES auront à subir le déchainement de l'EZE renforcé par l'Ourgouze et par le Vallat des Cayoux. 

C'est encore leur vie qui est en danger !

Vous devez réagir ! 

Saisissez la Préfecture et alertez le Préfet des actions irresponsables de COTELUB, demandez que les remblais illégaux soient retirés au nom du principe de précaution mais aussi du respect de la loi !


Hervé JASPARD

Président

Comments